Insurrection populaire : Les prémisses ont commencé avec la marche-meeting de l’opposition du 28 octobre

Posted on by B-Demain

Les acteurs de l’insurrection burkinabè des 30 et 31 octobre 2014 d’ici et d’ailleurs se préparent à la commémoration du troisième anniversaire de l’évènement qui a emporté le régime de Blaise Compaoré. Mais, nul n’oubliera le rôle catalyseur, sinon déclencheur qu’aura joué la marche meeting de l’opposition du 28 octobre 2014.

A l’appel du Chef de file de l’Opposition Politique (CFOP) au Burkina Faso pour un meeting-marche le 28 Octobre 2014 sur toute l’étendue du territoire national, les Burkinabè avaient à cette occasion pris d’assaut les rues, en particulier la capitale, Ouagadougou. La Place de la Nation, aujourd’hui Place de la Révolution par exemple refusé du monde.

« Blaise dégage » ou encore « Article 37 intouchable », scandaient entre autres les manifestants. Le chiffre d’un million a même été avancé à l’époque par les organisateurs pour montrer l’ampleur de la mobilisation des Burkinabè.

Fort de ce franc succès populaire, l’opposition et la société civile allaient récidiver de fort belle manière le 30 octobre 2014. La suite de l’histoire… on la connaît. L’insurrection populaire dont on s’apprête à commémorer l’an III a finalement eu raison des 27 ans du pouvoir Compaoré.

Christian Tas

Burkina Demain

Leave A Response