ABUDIR : Une caravane pour commémorer la journée mondiale du rein

Posted on by B-Demain

L’Association burkinabè des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR) a initié une caravane de sensibilisation à l’occasion de la journée mondiale du rein, commémorée chaque 2e jeudi du mois de mars. C’est le directeur général du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo  (CHU-YO), co-parrain de la commémoration,  qui a donné le top de départ de la caravane le 5 mars dernier

«Le rein et la santé de la femme».  C’est sous ce thème que le Burkina a commémoré pour la cinquième année consécutive  la Journée mondiale du rein. A l’occasion, l’Association burkinabè des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR) a initié une caravane de sensibilisation qui a sillonné les villes de Koudougou, Boromo, Houndé et de Bobo-Dioulasso.

Ce fut l’occasion pour le directeur général du CHU-YO, co-parrain de l’initiative, d’exhorter  les membres de l’ABUDIR à prendre soins.

Une pathologie en progression dans le pays

Maladies jadis dites de personnes d’un certain âge et des occidentaux, les maladies rénales chroniques (MRC) sont à l’origine aujourd’hui d’un taux d’occupation des lits du service de la Néphrologie du CHU-YO, à 80%.  Preuve, s’il en est encore, que cette pathologie est en progression dans nos pays. Qui mieux que les patients et leurs médecins et para médicaux pour porter le message de sensibilisation, d’interpellation ? Et en donnant le top départ de la caravane, le directeur général a salué un geste noble.

«  Même si c’est une seule personne que vous arrivez à changer en lui faisant comprendre ce qu’il doit éviter pour ne  pas avoir la maladie, vous auriez fait beaucoup », a relevé le directeur général. Il a souhaité que Dieu bénisse le message des caravaniers afin que le message atteigne la cible et que les objectifs soient atteints.

Autres manifestations

Il était prévu tout au long de la semaine de commémoration d’autres manifestations. Il s’agit d’émissions radiophoniques et télévisuelles. En outre, des plaidoyers auprès des autorités en vue d’une réduction des coûts de la prise en charge, ont été menés. La caravane a pris fin ce 10 mars avec une conférence publique à Bobo Dioulasso sur le thème de la commémoration.

Mariam Déné

 Burkina Demain

Source : Service de communication du CHU-YO

Leave A Response