Politique nationale : L’AGR décline sa vision

Posted on by B-Demain

Ceci est une déclaration de l’Alliance des générations pour la renaissance (AGR). «L’AGR est né dans un contexte sociopolitique mouvementé et entend se positionner comme une réelle force politique en vue de donner une alternative de changement dans le mode de gouvernance et au renforcement de la démocratie au Burkina Faso », peut-on y lire.

« DECLARATION AGR    N°2018/005/MATD/SG/DGLPAP/DAPOE

DECLARATION DES GENERATIONS POUR LA RENAISSANCE  (AGR), est un parti politique Burkinabé reconnu officiellement le 12 avril 2018 par le MATD. L’AGR est né dans un contexte sociopolitique mouvementé et entend se positionner comme une réelle force politique en vue de donner une alternative de changement dans le mode de gouvernance et au renforcement de la démocratie au Burkina Faso. L’AGR aspire à la conquête du pouvoir d’Etat et de son exercice aux prochaines consultations électorales.

Avant tout propos, nous rendons un vibrant hommage à toutes nos forces de défenses et de sécurités qui malgré des moyens limités sacrifient leurs vie au quotidien pour assurer notre protection. Nous condamnons ces actes terroristes ignobles sans fondement qui endeuillent chaque jours des familles et met en mal notre économie si fragile. Nous présentons par la même occasion nos condoléances aux familles et collègues des FDS tombés pour la patrie et souhaitons prompte rétablissement aux blessés.

Le président du parti Monsieur Adama DOULKON et son vice-président Monsieur Nanema  Nazaire sont tous deux des démissionnaires de l’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République (AJIR). Déçus de la gestion et du non-respect des idéaux du parti d’Adama KANAZOE  qui étaient de promouvoir et de défendre les intérêts de la jeunesse Burkinabè pour lesquels ils s’étaient engagés, ces ex cadres d’AJIR accompagnés d’autres démissionnaires de ce parti ont alors décidé de continuer le combat politique à travers leur nouveau parti qu’est  L’ALLIANCE DES GENERATIONS POUR LA RENAISSANCE  (AGR).

Le bureau Exécutif de l’AGR compte cinquante-huit (58) membres. Le parti entend se rallier à l’opposition politique Burkinabè dans le maintien et le respect de son idéologie. La  gestion du pouvoir actuelle est chaotique et ne donne aucun signe d’espoir de développement de notre pays gangrené par l’insécurité, la corruption et des grèves à répétition tout azimut.

L’idéologie politique de l’AGR repose sur des valeurs de solidarité, d’intégrité et de justice pour tous. Nous réaffirmons notre attachement pour le bien-être de la jeunesse, la conscientisation des masses et une révolution des mentalités.

L’AGR est un parti d’obédience socio-démocrate. Nous nous opposons vigoureusement au mode actuel de gouvernance du président Rock Marck Christian KABORE qui est caractérisé par une mauvaise répartition des fruits de la croissance, la politisation de l’administration publique par des nominations de complaisance et un manque de clairvoyance politique entrainant un laxisme dans la gestion du pouvoir d’Etat.

A ce jour, il n’existe aucun diagnostique ou une prise en compte réelle des aspirations du peuple au slogan plus rien ne sera comme avant d’un pays post insurrectionnel.

L’incivisme et la corruption vont grandissant, et se sont généralisés à presque tous les secteurs de la société. L’insécurité et le chômage des jeunes ont atteint un niveau inquiétant. L’AGR prône pour une synergie d’action entre le politique et les acteurs de la société civile.

Ce communiqué est aussi un appel à tous les burkinabés, notamment les femmes et les jeunes, sans aucune distinction à s’engager librement et davantage dans le militantisme politique, au respect des idéologies, au respect des symboles et valeurs qui nous régissent et au respect de la parole donnée.

Un nouveau contrat social est la seule alternative pour renouer la confiance entre la population et les hommes politiques qui par attribue ont la lourde et noble tâche de conduire la destinée de la cité. Aussi l’AGR appelle la population des villes et campagnes, cadres de l’administration publique et privée à adhérer au parti de la jeunesse.

Conformément à notre calendrier, nous inviterons la presse très prochainement à une conférence pour étaler les grands axes de notre programme.

Nous souhaitons un bon mois de jeun à tous les musulmans du monde entier en général et en particulier ceux du Burkina Faso.

VIVE L’ALLIANCE DES GENERATIONS POUR LA RENAISSANCE (AGR).

QUE DIEU BENISSE LE Burkina Faso.

A tout organe de presse

07 BP 5520 OUAGADOUGOU 07

TEL 70 05 29 12

Siège social Ouagadougou arrondissement 11 secteur 46

Fait à  Ouagadougou, le 31 mai 2018 »

 

Le président

Adama DOULKON

Leave A Response