CEB de Kordié : Une fin d’année scolaire en apothéose !

Posted on by B-Demain

 A l’occasion de la finale de l’organisation du sport et de la culture à l’école primaire (OSCEP) de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Kordié, intervenue le samedi 7 juillet dernier sur le terrain de l’école A, un parterre d’invités, de personnalités et d’amis, se sont joints à la communauté éducative de la localité pour féliciter et encourager les acteurs et surtout les enfants pour les résultats obtenus.

Le capitaine de l’équipe de Kiro brandit ici le trophée de la victoire sous le regard du parrain et du donateur

Placée sous le parrainage de Guy Deriaz, responsable du bureau d’études suisse ACADE, les activités sportives et culturelles de la CEB de Kordié dans le Sanguié, région du Centre-Ouest, qui ont pris leur envol depuis le 14 mars dernier, ont connu leur épilogue le 07 juillet 2018 sur le terrain de l’école A de Kordié. Des seize écoles participantes sur les vingt-deux de la CEB, c’est finalement Kiro et Kordié A qui parviennent à la finale en football masculin. Le match qui a évolué en 2 x 20 mn, a connu des empoignades dignes d’un match du mondial.

Pour sûr, le public témoin de la partie a eu de quoi se rincer les yeux tellement les velléités offensives de part et d’autre étaient multiples. Kiro, qui était auréolé de ses virevoltants attaquants, finira par prendre le dessus, avec un premier but inscrit à la douzième minute puis un deuxième dans les arrêts de jeu. A noter qu’en plus du football masculin et féminin, l’OSCEP 2018 a accordé une part belle à l’athlétisme (vitesse et saut en longueur).

On notait également au niveau de la Culture des compétitions bien enlevées en ballet moderne et traditionnel ainsi qu’en récital et théâtre. Quant aux activités pédagogiques, la CEB de Kordié enregistre un taux de réussite au CEP de 64,16%.Toutes les équipes, collectivement et individuellement, faut-il le souligner, sont reparties avec des lots en nature et en espèces.

Présence du président de l’université Norbert Zongo

Une photo de famille des officiels et des équipes finalistes a mis fin à la cérémonie de clôture de l’OSCEP

Pour le chef de la CEB (CCEB), Servais Dominique Toné, c’est un satisfécit total au regard la forte mobilisation du public mais aussi et surtout de la disponibilité et de l’engagement sans faille des acteurs, du donateur en la personne de Paul Pierre Bayili, fils de la commune, et de ses amis de Lanoayiri (Ouagadougou) ainsi que ceux venus de Nouna.

A noter que Koudougou n’était pas en reste, avec la présence remarquée du président de l’Université Norbert Zongo, le Pr Nicolas Barro, du directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle (DREPPNF), Batia BavapoulaSogo. Ce dernier n’a pas manqué de joindre sa voix à celle du CCEB pour exprimer sa reconnaissance et sa profonde gratitude au donateur qui n’a de cesse de soutenir fortement depuis plus de dix ans sans discontinuer l’OSCEP et de façon générale le développement de l’éducation dans la commune de Kordié.

Des sillons tracés pour motiver les élèves

Le maire de ladite commune, Bazoin Bako, dira qu’il est un maire comblé eu égard à la conjugaison des efforts des uns et des autres pour faire de Kordié une commune épanouie. L’occasion était pour lui de les féliciter et d’exhorter ceux qui hésitent encore à emboîter le pas du donateur afin que tout aille vite et bien dans la commune.

A entendre le donateur de la coupe, tant qu’il aura de l’énergie, il fera en sorte que des sillons soient tracés pour motiver davantage les élèves à s’engager toujours sur la voie du succès et de l’excellence, pour de lendemains meilleurs pour eux-mêmes et pour la société.

Bayili ne jure que par l’amitié pour une société de paix et de solidarité agissante. Par son truchement, une amitié naissante va se développer entre M. Deriaz, parrain de la présente édition, et les élèves de la commune de Kordié. Celui-ci, pour un début, est venu les mains chargées de cadeaux pour ses filleuls. Dans la même veine se sont engagées la CEB II de Nouna et celle de Kordié et David Barro, ressortissant de Nouna à Ouaga, en est le maître d’ouvrage.

Pascal Y. Bako

Leave A Response