ENAM : 1025 énarques formés en 2016-2018

Posted on by B-Demain

C’est ce jeudi 19 juillet 2018 qu’a eu lieu la cérémonie declôture de l’année académique 2017- 2018 à l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature(ENAM). Cette cérémonie était placée sous le patronage du Premier  ministre, Paul Kaba Thiéba, la présidence du ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Pr Séni Ouédraogo et sous le parrainage du Président directeur général d’EBOMAF, Mahamadou Bondoukou et l’invité d’honneur, le ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso Simon Compaoré.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, patron de la cérémonie, a insisté sur la valorisation du capital humain dans la politique gouvernementale

«L’énarque au cœur de la performance de l’administration publique : dévouement et leadership ». C’est sous ce thème  que l’ENAM a clôturé, ce jeudi 19 juillet 2018, son année académique 2017-2018.Cette cérémonie marque également la sortie officielle de la promotion 2016-2018. Ce sont 1025 élèves formés dans différentes disciplines et de catégorie C, B et A  qui viennent d’achever leur formation à l’école nationale d’administration et de la magistrature(ENAM). A l’occasion de la cérémonie de sortie, la promotion 2016-2018 a choisi pour nom de baptême : «Leadership et Innovation».

Valorisation du capital humain

Cette cérémonie fut l’occasion pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba d’appeler les énarques à cultiver l’esprit du travail, de performance, de dévouement et leadership car pour lui notre pays n’a pas de ressources naturelles, mais la richesse du Burkina Faso est sa ressource humaine. « La principale richesse de notre pays c’est son capital humain», a-t-il signifié.

Le directeur général de l’ENAM, Dr Awalou Ouédraogo a saisi  l’occasion pour exposer sa vision à la direction de l’ENAM qu’il appelle «un passé distinctif  et un futur  qui doit distinguer».«Je propose de remettre à plat tous les programmes et les filières et redéfinir les curricula fondés sur l’acquisition de l’expérience sur le terrain. Pour cela je propose 6 mois de stage aux élèves de l’ENAM dont 4 mois dans l’administration et 45 jours dans l’armée burkinabè», a-t-il déclaré.

Conseils du parrain

Officiels et éléments de la promotion sortante posant la postérité

Le parrain, Mahamadou Bonkoungou, PDG d’EBOMAF, n’a pas pu effectuer le déplacement à l’ENAM. Il fut donc représenté par sa fille Liza. Elle a, au cours de son allocution prodigué des conseils aux énarques. Ce sont des conseils basés sur l’amour du travail, surtout le travail bien fait et l’intégrité, une valeur que porte le sens de notre pays.

Abdoul Gafar Nignan

Burkina Demain

Leave A Response