A la découverte du centre d’excellence pour jeunes footballeurs de Matroukou

Posted on by B-Demain

Le comité exécutif de la FBF à travers le département Football des jeunes de la Fédération burkinabè de football lance un projet à long terme dénommé Can Junior 2021. Ce projet consiste à détecter des talents, les encadrer et les suivre en vue d’assurer la relève de l’équipe senior dans le cadre des compétitions internationales. Pour amener le public à comprendre le bien-fondé de ce projet, les journalistes ont visité ce vendredi 10 août 2018 l’Institut de formation du footballeur africain (Iffa) à Matroukou où sont internés les Étalons cadets. Sur le site, les journalistes ont fait connaissance avec le lieu de formation des jeunes footballeurs burkinabè. Ils ont été aussi imprégnés du contenu du projet Can junior 2021 de la FBF.

Ce sont des jeunes joueurs des Etalons cadets ravis que nous avons trouvé sur place ce vendredi 10 août sur le site de   l’Institut de formation du footballeur africain (Iffa) à Matroukou situé à la sortie de la ville de Sya. Les garçons de Daouda Sanou dit Famouso, responsable du département Football de jeunes à la FBF étaient plutôt détendus à notre arrivée sur le site malgré la défaite 3 à 0 lundi face aux aiglons du Mali lors du 1er match du tournoi triangulaire entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Après une brève présentation du centre, place est faite à une visite guidée des lieux.

Les infrastructures de l’Iffa

Découverte grandeur nature pour les Hommes de média

Les hommes de médias ont fait connaissance avec les 2 terrains de l’Iffa, la salle de musculation, les dortoirs, les équipements sportifs et de préparation physique des joueurs. Des infrastructures et des équipements sportifs qui selon Daouda Sanou dit Famouso  ont  été fabriqués par les pensionnaires de l’Iffa avec des matériaux rudimentaires. Mais, le chef du département Football de jeunes et coach des étalons cadets fait vite de rassurer que ces matériels sont résistants, durables, moins coûteux et répondent selon lui aux exigences du football mondial.

Formation pour l’objectif CAN junior 2021

Le projet Can junior 2021 lancé par le comité exécutif de la FBF vise selon les initiateurs à assurer l’avenir du football burkinabè à travers la formation à la base de jeunes joueurs dans un cadre aux normes internationales. Ce projet vise également à développer la cohérence, la dynamique des régions et inciter les jeunes à la pratique du football. Pour atteindre ses objectifs, la FBF envisage mettre en place des championnats régionaux inter-clubs et internationaux réservés au U-15/ U-17 et U-20.

Des résultats prévisibles à long terme pour le projet de la FBF

La détection et l’encadrement de jeunes talents vise à mettre en place une équipe senior compétitive à l’international avec des résultats positifs. C’est pourquoi, le premier objectif de la FBF est désormais de préparer une équipe qui sera compétitive à la Can junior en 2021. Cette formation à long terme va permettre selon les initiateurs du projet, une relève sûr performante avec une grande marge de progression.

Le projet porté par Daouda Sanou dit Famouso veut permettre aussi une intégration facile des jeunes joueurs burkinabè dans les grands clubs européens. Le couronnement de tout cela passe par la formation de jeunes talents à la base et des résultats à long terme dans lequel le public sportif burkinabè doit aussi s’engager, précise Famouso.

Un travail de longue haleine

Une délégation de la FBF avec à sa tête le directeur technique national et le secrétaire général adjoint sont venus encourager les coachs chargés de l’encadrement des jeunes joueurs.  Le DTN Ousmane Sawadogo affirme que c’est un véritable chantier à long terme qui vise à développer le football en partant de la formation à la base. Il se dit donc confiant quant à l’aboutissement positif de ce projet.

L’Iffa de Matroukou a connu de grande gloire du football burkinabè à l’image du capitaine des étalons Charles Kaboré. L’ancien sociétaire de Marseille en ligue 1 française reste à en croire les responsables du centre le seul accompagnateur de l’Institut de formation du footballeur africain. Le capitaine des Etalons offrirait chaque mois à l’Iffa, la somme de 2 millions franc CFA pour son fonctionnement.

Sotouo Justin Dabiré/ Bobo

Burkina Demain

Leave A Response