Exploitation minière : L’AJM outille ses membres sur les aspects environnementaux

Posted on by B-Demain

A l’initiative de l’Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AMB-BF) et avec l’appui financier de la Chambre des mines du Burkina (CMB), une vingtaine de journalistes membres de l’AMB-BF ont bénéficié les 12 et 13 septembre 2018 à Ouagadougou, d’une formation sur la problématique de l’environnement dans le secteur minier.

«Exploitation des ressources minérales au Burkina et développement durable». C’est le thème de la formation organisée les 12 et 13 septembre 2018 à Ouagadougou par l’Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AMB-BF au profit de ses membres. L’objectif, c’était de renforcer les connaissances des journalistes sur la problématique, a expliqué en substance le président de l’AJM, Elie Kaboré.

La présente initiative a bénéficié de l’appui financier de la Chambre des Mines du Burkina (CMB). Pour la directrice de la communication et des relations publiques de la CMB Inna Segda, aucune activité humaine n’étant sans impact, les miniers sont conscients des risques environnementaux de l’exploitation minière et  travaillent à les minimiser.

Elle é évoqué la commission spécialisée santé, sécurité et environnement mise en place à cet effet. Le responsable de ladite commission a livré une communication sur l’expérience de la chambre des mines sur la question. A l’entendre, beaucoup d’efforts sont faits pour tenir compte de la préoccupation environnementale.

Mais, l’arbre ne doit pas, comme on dit, cacher la forêt. Beaucoup d’efforts restent à faire, surtout du côté des pouvoirs publics pour s’assurer en tout temps que les préoccupations sont toujours prises en compte dans l’exploitation minière. Docteur Habib Djiga l’a indiqué, l’accès à un environnement sain est devenu un droit consacré par la Constitution et il appartient à l’Etat de se donner les moyens pour garantir ce droit de ses citoyens à un environnement sain.

La présente session de formation doit être complétée par une sortie de terrain dans une mine. Car, comme l’a indiqué le président de l’AJM, Elie Kaboré ; l’objectif, c’est d’élever le niveau de connaissances des hommes de médias pour leur permettre d’assurer un traitement professionnel des questions minières. 25 journalistes dont 15 résidents à Ouagadougou ont participé à la présente formation.

Félicité Sawadogo

Burkina Demain

Leave A Response