Noumoudara : Bientôt un nouveau CSPS pour les populations du village

Posted on by B-Demain

Le village de Noumoudara dans la commune rurale de Peni dans les hauts bassins aura bientôt son CSPS. L’œuvre est de United mission (UM) à travers sa filiale,  le Fonds  Missionnaire (FMI) pour le Burkina. Les premiers responsables du FMI ont  procédé ce dimanche 16 septembre 2018 à la pose de la première pierre sur le site du  village.

C’est un projet de construction de CSPS  d’une valeur de 50 millions franc CFA qui sortira de terre dans les mois à venir dans le village de Noumoudara. Le CSPS sera composée d’une infirmerie, d’une maternité et de logements pour le personnel. Le directeur général de United mission Joseph Tiringa promet équiper le CSPS de produits médicaux essentiels et des équipements sanitaires. L’objectif de ce projet vise à rapprocher les populations des services sociaux tels que les soins de santé.

Répondre à un besoin des populations d’avoir accès aux soins de santé

De l’avis du directeur sous régional adjoint du FMI Burkina Albert Ouédraogo, la construction du CSPS à Noumoudara va soulager les populations dudit village. Le choix de Noumoudara répond à un besoin des populations d’avoir accès aux soins de santé dit-il.  Albert Ouédraogo affirme que ce projet vient à point nommé pour les besoins sanitaires du village.

La pose de la 1re s’est déroulée en présence du chef du village, de sa communauté et du maire de Peni Abdoulaye Ouattara. Ces derniers se sont réjouis du choix du village de Noumoudara pour la réalisation du projet de construction de CSPS. Ils tous exprimer leur joie à leur «philanthrope » du jour.

Le projet de construction du CSPS de Noumoudara est prévu pour débuter dans 2 semaines selon l’ingénieur en charge des travaux Joël Sebego. L’ouvrage va durer selon Joël Sebego 90 jours. Une extension est d’ailleurs prévue pour en faire dans l’avenir un centre hospitalier universitaire selon le technicien de l’ouvrage.

Sotouo Justin Dabiré/ Bobo

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response