8 mars 2019 : Le ministère de la femme éclaire sur l’option du pagne unique

Posted on by B-Demain

Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille a organisé ce vendredi 16 novembre 2018, à Ouagadougou, une conférence de presse, dans le cadre de la présentation des motifs des pagnes du 8 mars 2019. Occasion pour le ministère d’informer les journalistes sur les choix des pagnes tissés et imprimés retenus pour la commémoration de l’édition en question.

C’est dans la matinée de ce vendredi 16 novembre 2018 que le ministère de la femme a rencontré, à Ouagadougou, les hommes et les femmes de media pour donner la primeur de la présentation des pagnes retenus du 8 mars 2019.

En rappel, Marie Laurence Marshal/Ilboudo, ministre de la femme a tenu à ce qu’on note que le Burkina Faso a fait l’option de retenir, à chaque édition, un pagne pour marquer la commémoration de cet évènement majeur dédié à la femme. Pour ce faire, dans le soucis de bien organiser cette manifestation, son département a entrepris, selon elle, des initiatives comme organiser une compétition nationale pour le choix du pagne tissé en lieu et place de la Fédération Nationale des tisseuses du Burkina Faso, lancer un appel à candidature pour la désignation d’une structure unique expérimentée pour la fabrication et la vente des pagnes imprimés.

Selon Madame la ministre, cette démarche a été suscitée par le fait qu’un important désordre avait été constaté dans la production des différents pagnes notamment ceux imprimés. Après vérification, continue-t-elle, « nous avons remarqué que certains pagnes comportaient souvent des messages en déphasage avec le thème retenus. Pire, certains messages utilisés portent atteintes aux de la femme. » Sur ce volet, le ministre durcis le ton. Et, elle va préciser avec fermeté que le pagne « unique » ainsi retenu porte le thème ainsi que le nouveau logo du département qui fait l’objet d’enregistrement auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI). Par conséquent, a-t-elle averti, toute personne physique ou morale qui serait tenté d’utiliser ce logo sans l’accord explicite du ministère, s’expose aux sanctions prévues par la loi en la matière.

Au cours de cette conférence de presse, madame Ilboudo a procédé à la proclamation des résultats de la compétition. Et, il s’agit notamment du motif proposé par madame Nathalie Nikiema de l’UAP-Godé de la région du centre qui a été retenue pour ce qui est du pagne tissé vu son originalité. Pour les encourager, la lauréate et sa structure recevront du ministère, un prix en numéraires d’une valeur de deux millions de francs CFA. Pour le pagne imprimé et conformément aux résultats des travaux de la commission, c’est la société KARATEX  qui a été retenue pour la conception, la fabrication et la vente.

Pour être plus explicite sur les critères de l’originalité du pagne, le directeur général de la protection et de la protection de la femme, Alassane Ouattara, a fait savoir que la couleur bleue et le fond noir ne figurent pas, le pagne est léger, mixte (homme-femme) et surtout tissé par deux fil joints.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

Leave A Response