Faire du Burkina, un exportateur d’énergie solaire

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Le Burkina Faso exportera dans quelques années de l’énergie solaire vers plusieurs Etats de la sous-région. C’est l’ambition affichée par des acteurs dont le Ministre de l’Energie, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO. Ce dernier, a présidé, à cet effet, ce jeudi 14 mars 2019, à Ouagadougou, la cérémonie marquant la réunion de l’étude de faisabilité du parc solaire à vocation régionale au Burkina Faso.

Après des études de préfaisabilité du parc solaire réalisées en 2016, il est temps pour le Burkina Faso, le Système d’échanges d’énergie électrique ouest africain EEEOA (en anglais West African Power Pool, WAPP) et l’ensemble des partenaires, d’identifier et préciser les choix et les options techniques à mettre en œuvre pour ce projet d’envergure. Pour le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, la réalisation du parc solaire est « l’espoir du Burkina Faso d’émerger en matière d’énergie ». 300 Mw sont attendus de ce parc solaire régional dont 150 Mw à l’issue de la première phase. Les sites de Kaya et Koupela abriteront les centrales. Selon le Secrétaire général du WAPP, Monsieur Apollinaire Siengui KI, la réalisation du parc solaire entre en droite ligne des missions de cette institution, à savoir, créer un marché d’énergie électrique à vocation sous régionale. « L’étude qui sera menée montrera toutes les potentialités du Burkina Faso en matière d’énergie », poursuit-il. La Banque mondiale financera à hauteur de 200 millions de Dollar le projet, aux dires de son représentant résident dans notre pays, Monsieur Cheick Fantamady KANTE. Et il ajoute : « La Banque mondiale est pleinement engagée auprès des Etats à fournir de l’énergie à moindre coût et de qualité. »

Le cabinet INTEC a été retenu pour conduire les études de faisabilité qui consistent à apporter les informations à même de faciliter le développement, l’intégration efficiente du parc et le renforcement des capacités de dispatching Deux jours seront mis à profit pour la réunion du lancement de l’étude de faisabilité du parc solaire. Concrètement, à cet atelier, la méthodologie et le plan de travail, l’organisation du projet ainsi que la fiche de collecte des données et informations seront passés en revue par les participants.

DCPM/ME

About the Author

Leave A Response