Parlement francophone : La 11e conférence des présidents à Ouaga

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Ouagadougou abrite depuis ce vendredi ce 26 avril 2019 la 11e conférence des présidents de l’Assemblée parlementaire francophone. La cérémonie d’ouverture a enregistré entre autres personnalités la présence de Jean Max Rakotomanjy, vice-président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) et président du parlement malgache ;  d’Alassane Bala Sakandé, président de l’Union parlementaire africaine (UPA) et président du Parlement burkinabè ; de plusieurs membres du gouvernement burkinabè dont le ministre d’Etat Siméon Sawadogo. 

La sécurité et l’intégration sont entre autres les principales questions au menu de la onzième conférence des présidents de l’Assemblée parlementaire francophone qui se tient les 26 et 27 avril 2019 à Ouagadougou. Plusieurs interventions ont été enregistrées au cours de la cérémonie qui est intervenue ce vendredi dans la capitale burkinabè.

L’intégration, assure Jean Max Rakotomanjy, vice-président de l’APF, «pourra construire l’Afrique». «l’APF est dans une dynamique d’édification d’un espace francophone porteur de développement », a indiqué pour sa part le président de l’Union parlementaire africaine, Alassane Bala Sakandé.

«Un outil de promotion de la diversité culturelle et de la démocratie, un atout économique et une perspective politique qui montre et démontre qu’un autre monde est possible», ajoutera le président du parlement burkinabè. D’autres problématiques comme l’état civil ou les essais nucléaires ont été abordées par les orateurs. Au total, les participants à la présente conférence viennent de 17 pays.

Assemblée consultative de l’Organisation internationale de la francophonie, l’APF est constituée, faut-il le rappeler,  de sections membres représentant  quelques 78 parlements ou organisations similaires.

Gafoura Guiro

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response